L'Histoire originale du Café de Paris

En 1981, le fameux romancier américain, Paul Erdman, écrivait dans son best-seller « The Last Days of America » : "Nous sommes allés dans un restaurant près de la gare, au Café de Paris à Genève, qui a le meilleur beurre d'entrecôte de tous les endroits où l'on mange sur terre." Quel merveilleux compliment ! Pour en arriver à une telle reconnaissance internationale, le Café de Paris a dû s'affirmer au fil du temps, de 1930 à nos jours, toujours avec la même passion et le même respect de sa clientèle.

 

Hier

cafedeparis1969 web

Ce précieux héritage est celui de la seule vraie recette du beurre Café de Paris ! En effet, en 1930, Mr. Boubier, alors propriétaire du « Restaurant du Coq d'Or » à Genève, inventa pour le plaisir de sa clientèle, un beurre très original agrémenté de multiples épices, herbes et autres ingrédients donnant ainsi le jour au véritable «Beurre Café de Paris». Accompagné d'une grillade de bœuf, il connut très rapidement un vif succès.

Mr. Boubier confia ensuite son secret de fabrication à sa fille, dont l'époux, Monsieur Arthur-François Dumont, était le propriétaire de l'actuel Café de Paris au 26 Rue du Mont-Blanc à Genève.

Ce dernier eut l'excellente idée de transformer son établissement, alors une brasserie, en un restaurant ne proposant qu'un plat unique : une entrecôte de bœuf nappée de ce beurre exquis et subtil.

Cette approche très originale ainsi que l'emplacement idéal, près de la gare Cornavin, rendirent très rapidement le lieu très célèbre. De plus, Mr. Dumont, en homme d'action et d'ouverture, fit connaître cette recette unique lors de l'Exposition Nationale de Lausanne en 1964 et de manière plus audacieuse, lors de l'Exposition Universelle de Montréal en 1967. Il se déplaça même en Iran afin de cuisiner personnellement pour son Altesse le Shah. Après plus de 38 ans à la tête du Café de Paris, Mr. Dumont, sans héritier direct, vendit son établissement et son secret à Mme Aline Abriel, alors tenancière du Parisien à Genève.

Petite femme énergique et dynamique, elle sut très rapidement imposer une organisation dévouée à une clientèle de qualité et adaptée à la croissance du restaurant. Cette approche méticuleuse et structurée fait encore aujourd'hui l'une des forces du Café de Paris. Profitant de la présence de multiples organisations internationales elle fit connaître et apprécier son restaurant à de nombreuses personnalités. En 1989, après 5 ans de collaboration, elle transmit son établissement à l'un de ses neveux, Mr. François Vouillamoz, pour le diriger et maintenir sa renommée d'Excellence.

 

Aujourd'hui

cafedeparis2012 web

Mr. Vouillamoz, originaire du village valaisan d'Isérables, forgé dans le creuset du montagnard et doté d'une volonté à toute épreuve, a parfait son bagage professionnel à l'Ecole Hôtelière de Genève et durant divers stages à Londres et à Corfou. Par la suite, il s'est très rapidement aguerri aux exigences de la direction d'un tel établissement.

Sous son impulsion, des transformations successives ont permis au Café de Paris de gagner en esthétique, en commodité et en espace pour ses clients. Son intérieur, dans le plus pur style des brasseries parisiennes des années 1900, ainsi que sa terrasse, sise sur la rue piétonne, garantissent aux clients une atmosphère très agréable.

Un tel plaisir devait se partager ! Un développement international de ce merveilleux produit s'orchestra dès 1999. Au travers de partenaires du Golfe Persique, le premier restaurant en franchise a vu le jour à Dubaï en 2004. Par la suite, d'autres restaurants ont ouvert en Suisse, en Europe et dans le Golfe Persique. En 2011, et afin de rappeler les origines, l'enseigne est transformée en « Chez Boubier » Café de Paris.

 

Demain

De multiples investisseurs souhaitent faire partie des franchisés de « Chez Boubier » Café de Paris et bénéficier non seulement de son beurre exceptionnel, mais aussi de ce savoir-faire peaufiné depuis plus de 80 ans. L'enseigne va continuer ses projets de développement. M. Vouillamoz et ses enfants travaillent à sa pérennité, à la satisfaction des clients et à son expansion future.

Certes, les générations se succèdent et écrivent une belle histoire, ici et ailleurs, celle d'un beurre unique, toujours imité mais jamais égalé. Le plus beau secret qui se conserve, c'est celui de l'amour d'un métier que seul le client ressent et apprécie lorsqu'il vient dans l'un de nos restaurants « Chez Boubier » Café de Paris.